Quartiers

Parc sud : La rénovation du centre commerciale des Fontenelles en marche

Écrit par : Guillaume Gesret

19-NI447-Quartiers-p19-fontenelles-OK.jpg

Les travaux de réhabilitation se poursuivent au centre commercial des Fontenelles. Le point avec Hauts-de-Seine Habitat, le propriétaire des locaux.

D’ici quelques mois, le centre commercial donnant sur la place d’Alger et sur la rue des Fontenelles comptera neuf commerces : le supermarché, la boulangerie, le restaurant, le tabac, la pharmacie, la boucherie, le salon de beauté, le coiffeur et la laverie. Côté pharmacie, les travaux d’aménagement intérieur sont en cours et l’activité se poursuit même si l’accès se fait uniquement par la rue. Le coiffeur a été déplacé au 36 rue des Fontenelles, les travaux sont achevés. Pour la laverie, le chantier est en cours dans le nouveau local (au n° 38), le déménagement est prévu début octobre. Les travaux de curage et désamiantage sont terminés dans le futur local de la boulangerie et son aménagement intérieur se prépare. Un acteur de la grande distribution s’est positionné, dès cet été, pour reprendre Carrefour Market, fermé au printemps dernier. Les négociations sont en cours et le repreneur sera très certainement sous enseigne Aldi.

Bientôt les extérieurs

Durant la trêve estivale, les travaux ont permis la fermeture définitive de la galerie intérieure qui a été désamiantée et curetée. Le projet de réhabilitation prévoit ainsi le retournement de l’ensemble des commerces vers l’extérieur et l’aménagement de vitrines attractives pour les habitants du quartier du Parc sud. « La façade du centre commercial va être refaite entièrement avec l’installation d’un habillage qui modernisera l’équipement », explique le chef de projet travaux de l’organisme Hauts-de-Seine Habitat, propriétaire des lieux. Il précise que le chantier comprend enfin la reprise des toits terrasses afin d’assurer une étanchéité parfaite. L’appel d’offres est en cours pour cette phase sur les parties extérieures. « Ces travaux vont prendre du temps, la contrainte de l’ouverture des commerces durant le chantier complique le déroulement, reconnaît le technicien. Mais une chose est sûre, la réhabilitation est en route et les habitants seront récompensés de leur patience. » L’opération est cofinancée par le Fonds de solidarité de l'habitat, l'ANRU et la région Île-de-France.