Sports

RUGBY

La touche « folklo » des Gringalets

rugby-432.jpg
À l'entraînement comme lors des matchs, ces rugbymen ne manquent pas de panache.

Loin de la compétition forcenée, l’équipe loisir du Racing Nanterre rugby cultive le goût du jeu et de la convivialité.

L’heure est grave pour Les Gringalets de Nanterre. Dans quelques jours, l’équipe loisir du Racing Nanterre Rugby jouera son accession en quart de finale du championnat de l’Association France Folklo Rugby (AFFR), contre les All Pinks de Villejuif. Créée il y a une quinzaine d’années, la section affiliée à l’AFFR regroupe une quarantaine d’équipes en Île-de-France. « La pratique folklo prône le goût du jeu et de la convivialité avant toute chose, explique Nicolas Mariotte, l'entraîneur des Gringalets. Nous accueillons tous les joueurs de plus de 18 ans, quels que soient leur niveau de jeu et leur pratique sportive antérieure. » Parmi les 37 licenciés, des novices donc, mais aussi d’anciens joueurs qui pensaient ne plus jouer pour cause de blessure ou par manque de temps. « Deux entraînements et un match par semaine, c'est un gros investissement quand on travaille et que l’on a une vie de famille, poursuit celui que les joueurs appelle Nicoach. Le folklo est moins chronophage tout en restant une pratique complète et engagée. »

Au rythme d’un entraînement hebdomadaire et d’un à deux matchs par mois, les « garçons » cultivent la passion d’un rugby d'attaque fondé sur un jeu de relance à la main. Ici, le panache et la manière valent tous les trophées. En dehors du pré, la vie associative n’est pas moins rugbystique. Les troisièmes mi-temps ponctuent les matchs, comme les séances d’entraînement, et Les Gringalets ont pour coutume de se retrouver en début de saison pour un stage fiesta. Il est même question d’organiser l’an prochain un festival rock et rugby…
Seul point faible selon l’entraîneur : l’absence d’un club-house qui permet- trait à toutes les sections du Racing Nanterre Rugby de faire plus ample connaissance. À l’heure où nous bouclons cette édition, Les Gringalets terminent quatrième de leur poule et sont donc qualifiés pour les quarts de finale du championnat « folklo ».