André Cassou et Francis Masanès

Groupe Gauche Républicaine et Socialiste

Oui à l’organisation d’un référendum sur la privatisation d’Aéroports de Paris !

Trop souvent les Français, comme les Nanterriens, ont le sentiment d’être dépossédés de leurs droits d’expression démocratique. La « crise » des gilets jaunes en est d’ailleurs un exemple.

À Nanterre, nous avons cherché depuis très longtemps à mettre les citoyens au cœur des projets municipaux. À la fois pour qu’ils valident la position de leurs représentants, mais surtout pour que les élus puissent construire avec eux les projets de leurs quotidiens : budgets participatifs, conseils de quartiers, etc.

Au regard de son histoire et de ses valeurs, Nanterre ne peut pas passer à côté de la collecte de signatures pour la tenue d’un référendum d'initiative partagée sur la privatisation d’Aéroport de Paris

En effet, le gouvernement a décidé de vendre les sociétés d'Aéroports de Paris, d'Engie et de la Française des jeux.

Or, le cas d'Aéroports de Paris est de loin le plus préoccupant :

• D’une part, il s’agit d’une infrastructure stratégique, présentant des enjeux de souveraineté, de sécurité, d'aménagement du territoire et environnementaux.

• D’autre part, Aéroports de Paris est une entreprise rentable. Elle est la première société aéroportuaire au monde et sa valeur ne cesse de progresser. De plus, c’est un patrimoine foncier gigantesque aux portes de Paris.

À l’image du scandale de la privatisation des autoroutes qui a abouti à des hausses de tarifs pour les usagers et à des rentes de situation exorbitantes pour les concessionnaires, ou de celui de l’aéroport de Toulouse, des inquiétudes légitimes peuvent naître que seul un débat public permettra de régler.

Les craintes sont que l’opération sera au final très coûteuse pour le contribuable et probablement à terme pour l'usager. De plus, il est irresponsable de faire gérer notre principale frontière par le privé et enfin les exemples précédents n’augurent rien de positif.

Par ailleurs, les Français sont attachés au service public et le démontrent chaque jour.

C’est pour cela, que nous, élus du groupe de la Gauche Républicaine et Socialiste souhaitons que le Conseil Municipal de Nanterre se mobilise pour créer toutes les conditions nécessaires au recueil des signatures afin qu’un référendum national sur la privatisation d'Aéroports de Paris ait lieu.

Il faut que tous les élus de Nanterre relayent le site internet dédié au recueil de ces signatures : www.referendum.interieur.gouv.fr et qu’à l’Hôtel de ville, dans chaque mairie de quartier et à l’Agora, soient prévus des moyens pour les recueillir.

De cette manière, le Conseil Municipal de Nanterre affirmera le caractère de service public national de l'exploitation des aérodromes de Paris et utilisera tous les moyens d’expression à sa disposition pour faire connaitre sa position.

Dans la politique, il y a aussi ce qui relève de la morale. ADP est un monopole na- turel qui produit des rentes. La question morale est la suivante : les rentes doivent elle être privatisées ou socialisées ? Nous Républicains pensons que les rentes ne doivent pas être privatisées.

André Cassou et Francis Masanès

Groupe Gauche Républicaine et Socialiste

grs.nanterre@gmail.com

Facebook : gaucherepublicaineetsocialiste92