camillebedin.jpg

Groupe Nanterre Ensemble

La vie redémarre, la vie municipale aussi !

Lundi 25 mai, s’est tenu le premier conseil municipal de la nouvelle mandature, qui a entériné les résultats de l’élection municipale du 15 mars dernier.

Sans surprise, la liste qu’il conduisait ayant obtenu la majorité des suffrages exprimés, Patrick Jarry a été (ré)élu maire de Nanterre pour les six prochaines années. Nous tenons à les féliciter, son équipe et lui, pour ce succès.

Avec 28,9 % des suffrages exprimés, notre liste Nanterre ensemble a obtenu huit sièges d’élus au sein de ce nouveau conseil municipal.

Nous adressons en premier lieu nos remerciements à tous les électeurs qui nous ont fait confiance et qui ont accompli, le 15 mars dernier, un acte démocratique fort en allant voter dans le contexte difficile de la crise de la Covid-19 et d’un confinement déjà annoncé.

Toutefois, nous ne pouvons que regretter l’abstention massive à Nanterre (66,1 %) liée à cette crise, qui fragilise la démocratie et permet à la majorité d’être élue avec seulement 17 % des inscrits.

Bien sûr Nanterre n’a pas été pas la seule ville concernée par une forte abstention, mais ce contexte exceptionnel doit plus que jamais nous engager, nous élus de la République, de la majorité comme de l’opposition, à servir au mieux les intérêts des Nanterriens et Nanterriennes.

C’est avec une équipe en partie renouvelée que nous abordons donc ce nouveau mandat de six ans.

Je veux d’abord saluer et remercier les élus qui ont œuvré à mes côtés pendant les six dernières années et qui ont quitté le conseil municipal à la fin de leur mandat : Lorraine Régis, Françoise Bourneuf et Michel Ripoteau.

Je suis heureuse de poursuivre avec Marie Tran, Madeleine Maufrais et Alexandre Guillemaud, déjà élus lors de la précédente mandature, et d’accueillir de nouveaux élus dans le groupe : Samia Boussissi, Christophe Ribault, Bilel Bou-ghezala et Éric Drouche. Par sa diversité et sa complémentarité, notre groupe est à l’image de notre ville.

Dans ce contexte grave, et dans un esprit de responsabilité, nous avons lors de ce conseil municipal fait deux propositions fortes à la majorité en place.

Dans cette crise sanitaire liée au Covid-19, les collectivités locales ont joué un rôle majeur, de tout premier plan. Grâce à la mobilisation de tous, elles ont su agir vite, au plus proche de la population, quand l’État n’a (parfois) pas été capable de réactivité et de souplesse. Nul doute que leur rôle sera encore majeur dans les semaines et mois à venir, dans le contexte d’une crise qui sera à la fois sociale et économique. En ce sens, compte tenu de l’urgence de certaines situations, nous avons proposé à la majorité en place de travailler ensemble dès aujourd’hui sur des sujets majeurs, tels que l’aide aux plus fragiles et aux plus démunis (au travers du CCAS notamment) ou encore l’accompagnement scolaire, dès cet été, de jeunes Nanterriens ayant des lacunes ou des rattrapages importants à effectuer.

Nous pouvons réaliser ensemble, sur ces sujets, un vrai travail démocratique et nous aligner rapidement sur des propositions concrètes.

Nous avons également confirmé notre souhait de mieux travailler ensemble durant ces six prochaines années : c’est le sens de notre engagement au sein du conseil municipal, pour tous les Nanterriens et Nanterriennes. Nous ne serons pas une opposition stérile, qui s’oppose par principe. Nous souhaitons agir comme de vrais partenaires, qui portent des idées et apportent des propositions. Nous souhaitons avoir de vrais échanges avec la majorité en place, confronter nos idées et débattre : c’est la force même de la démocratie.

Nous espérons que la nouvelle majorité élue le 15 mars dernier entendra ces messages et saura y répondre favorablement.

Nous sommes déjà au travail !

Camille Bedin, Christophe Ribault, Samia Boussissi, Bilel Boughezala, Marie Tran, Alexandre Guillemaud, Madeleine Maufrais, Éric Drouche