Grand angle : Nanterre - Amandiers

Grand angle : Nanterre - Amandiers

L’élégance norvégienne pour le futur théâtre

Écrit par : Isabelle Fruchard

montage-projet-Nanterre-Amandiers-3-HD.jpg
crédit Snøhetta
montage-projet-Nanterre-Amandiers-2-HD.jpg
crédit Snøhetta

Durant deux ans, le théâtre Nanterre-Amandiers fait l’objet d’une profonde rénovation. Explications.

Un bâtiment clair tout en transparence, lumineux, plus ouvert sur l’extérieur et mieux intégré à son environnement : c’est le projet de l’agence norvégienne Snøhetta (les architectes du nouveau siège du Monde à Paris) qui a été choisie en octobre 2018 pour façonner le nouveau visage des Amandiers. Une rénovation indispensable pour mettre le bâtiment aux normes de sécurité, d’accessibilité et d’exigences environnementales. Le projet prévoit la construction d’une troisième salle de spectacle de 200 places qui s’ajoutera à celles de 820 et 480 places, un restaurant et une librairie. Parmi d’autres atouts du futur théâtre, un vaste parvis en bordure de l’avenue Pablo-Picasso, une entrée depuis le parc André-Malraux et un théâtre de verdure. Le chantier a démarré en mai dernier avec l’installation des clôtures et de la base-vie, le désamiantage et le curage du bâtiment, puis le début de la démolition. Il devrait s’achever à l’été 2023. Ce projet est rendu possible par un engagement fi nancier important des partenaires : la ville de Nanterre (12 millions), le département (10 millions), le ministère de la Culture (9 millions), la région Île-de-France (8,1 millions), la préfecture et la métropole du Grand Paris (1 million chacun). Durant les travaux, les spectacles se poursuivent dans les ateliers de décor aménagés ou dans des salles nanterriennes et du territoire.