En direct

Art

Quand la conque
changera-t-elle d’aspect ?

NI473-p5-actu-question-credit-Claire-Nicolet.jpg

Édifice emblématique du parc des Anciennes-Mairies, la conque est confiée depuis 2011 à des artistes qui la transforment régulièrement en un immense tableau concave à ciel ouvert. Depuis trois ans, ce sont les volutes roses et bleues de la Japonaise Mari Minato qui interpellent le passant. Entre le 2 et le 9 mai prochains, c’est une autre artiste, Claire Nicolet, qui investira ce théâtre de plein air en béton brut de 12 mètres de hauteur et 14 mètres de largeur, construit par Georges Gautier en 1937. Elle sera aidée dans son entreprise par une équipe d’experts munis d’une nacelle. C’est le 11 février dernier, à l’Agora, que le choix s’est porté sur cette artiste de 33 ans. Une quinzaine d’habitants ont participé à un vote dit « par consensus », qui a permis d’échanger longuement avec les trois artistes présélectionnés par l’équipe de La Terrasse, espace d’art. Le thème de la mer et des mouvements des vagues déjà explorés par Claire dans ses dessins et ses peintures a séduit l’auditoire. « J’ai eu envie de faire un motif d’eau sur cette conque que je trouve très belle et originale dans l’espace urbain, explique-t-elle. Une conque, c’est un coquillage à la base que l’on colle à son oreille pour entendre la mer. D’ailleurs, lorsque l’on est à l’intérieur de celle de Nanterre, on entend la fontaine du parc par un effet de réverbération, c’est assez surprenant. Mais elle ressemble aussi à une coque de bateau. D’où l’idée de peindre un rond évoquant un hublot qui se découpe sur l’immensité bleue de la mer. » Une belle perspective à découvrir dès le 9 mai en traversant le parc.

Crédit image : Claire Nicolet